CADRE RÉGLEMENTAIRE LIÉ À UN DÉSAMIANTAGE :

L’amiante, est composée de fibres très fines, pouvant se fragmenter jusqu’a l’infiniment petit lors de sa manipulation ou de sa déterioration. En cas d’inhalation les particules comportent un risque sanitaire important.
Toutes les fibres, toxiques sont classées cancérigènes de catégorie 1 au niveau européen.

En france, son utilisation est interdite depuis 1997, dans le passé elle à toutefois été beaucoup utilisée dans le bâtiment et l’industrie, d’où l’importance du désamiantage.

Pour pouvoir effectuer une opération de désamiantage, toute entreprise doit être en possession de la certification nationale 1552, elle doit aussi être  titulaire d’une assurance professionnelle.

Toutes les entreprises en désamiantage doivent respecter les exigences de la norme française NFX 46 0 10 pour démontrer leur capacité à réaliser les travaux de traitement de l’amiante. Cette norme constitue le référentiel en France donc elle est incontournable et obligatoire. En effet, sont incluses dans le texte de cette norme les exigences générales d’ordre administratif, juridique, économique, organisationnelles, technique et opérationnelles.

Les certifications sont délivrées aux entreprises accréditées par le Comité français d’accréditation (coffrac).

exemple de confinement complet d'un bâtiment avant désamiantage (ponçage de 8000m2 de peinture)

Méthodologie

L’amiante existe sous plusieurs formes ainsi le désamiantage concerne plusieurs matériaux : mortier, enduit, peinture, colle, dalle de sol, mastique, flocage, faux-plafonds, toiture conduit et plaque fibro-ciment, toiture shinghle, bitume, cloison, etc …

Le désamiantage est une opération complexe qui requiert une formation à la prévention des risques liés à l’amiante. Les grandes étapes du processus du désamiantage sont les suivantes :

  • Repérage par un diagnostiqueur  amiante
  • Élaboration d’un plan de retrait amiante
  • Confinement des zones si nécessaire
  • Retrait de l’amiante en place
  • Contrôles multiples de l’empoussièrent en fibres par un laboratoire cofrac
  • Conditionnement et élimination des déchets par un centre agréé
  • Diffusion au maitre d’ouvrage des documents d’ouvrages exécutés et bordereaux de suivi de déchets amiante liés au travaux de retrait.

Protection du personnel

Les entreprises sont dans l’obligation de tenir compte de la protection individuelle et collective des salariés en fonction de l’évaluation des risques liés au niveau de l’empoussièrement.

Les personnes intervenant directement sur les chantiers doivent porter tous les équipements obligatoires individuels permettant une étanchéité complète : EPI avant d’intervenir sur un site. Les EPI sont :

  • Sous vêtements jetables
  • Combinaison jetables spécifiques,
  • Masque à ventilation assisté
  • Gants, bottes et surbottes jetables ….

Chaque salarié est astreint à 6 heures de travail en zone quotidienne maximum
À chaque sortie de zone et vacation de 2 heures, l’opérateur doit effectuer une douche de décontamination dans un sas réglementaire à 5 compartiments. De nouveaux EPI permettrons à l’opérateur de rentrer à nouveau dans sa zone de travail pour 2 heures.

Vous avez des questions :

02 35 56 95 20

20 Route d'Ecretteville

76640 – Alvimare

Lundi - Vendredi

8h00 – 18h00

Laisser nous un message :

Accéder à la page contact